maboutiquegay

Ynubis Pink pour les mecs > Récits érotiques

 
Découverte du plaisir à l'hopital Note obtenue : 15.72/20 pour 654 vote(s)
Découverte du plaisir à l'hopital

Auteur : Histoires érotiques

Type de récits : histoire entre un patient et un aide-soignant

Thème : branlé à l'hôpital cela a changé mon point de vue sur les homos

Auteur : Florian

Mots clé
- hopital
- branlette
- fellation
- désir
- plaisir
- corps

 

 

Je m'appelle Florian, 17 ans, je vais vous raconter une expérience un peu particulière qui a changé mon opinion sur l'homosexualité.

Il y a 8 mois, j'ai eu un grave accident de voiture, multiples fractures aux deux bras, aux jambes et au cou.
Je suis resté 3 semaines à l'hôpital dont 3 jours dans le coma.

Ne pouvant ni bouger, ni me lever pour faire mes besoins, j'étais un peu déboussolé, de plus les doses de médicaments pour atténuer la douleur, me faisait pas mal dormir.
Par chance, c'est un aide soignant qui s'occupait de moi, un mec super sympa, il m'a expliqué comment uriner et bien entendu,
la grosse commission. Chaque jour, il me lavait, ce n'est pas une partie de plaisir car de nature timide, je me sentais humilié.

Après quelques jours, j'avais plus confiance en moi et la personne qui me nettoyait, Steph, était patient et avait beaucoup d'humour.

Un matin, Steph arriva pour me laver, il commenca comme d'habitude par le visage, tout en douceur car il semblait que j'avais pas
mal de plaies. Ensuite nettoyage du torse et des aisselles qui pour le coup avaient été rasées.

Steph continuait en me frottant le ventre tout en contournant les endroits douloureux, c'est un mec calme et reposé, avec une
délicatesse presque féminine.
C'est en me nettoyant le sexe que tout ne s'est pas passé comme il le devrait. En effet cela faisait plusieurs jours que je ne
m'étais pas branlé et cette sensation sur mon pénis l'a fait réagir et gonflé.

Vous comprendrez bien qu'une telle situation est gênante et difficilement controlable. Toujours avec humour, Steph me dit
"Je vois que tu apprécies mon doigté"

Ma bite était maintenant bien raide, Steph ne semblait pas du tout choqué ni perturbé, il me lavait les bourses et l'entre deux cuisses jusqu'à la raie. Le passage sur mon anus, fit contracter mon sexe avec de petits mouvements. C'était plaisant, je dirais un peu trop...

C'est alors que Steph me demanda si je voulais relacher la pression grâce à son aide, sa main était déjà posé sur mon sexe et faisait des va-et-vient. J'étais tout proche d'éjaculer, comment refuser même si je trouvais ca un peu inattendu et surtout aucun mec ne m'avait jamais branlé, ni aucune fille d'ailleur. A 17 ans, je n'ai jamais encore fait l'amour, je pense ne pas avoir trouvé la bonne personne...

Ces caresses sur mon gland entrainèrent l'éjaculation sur mon ventre, c'était bon et tellement libérateur. Steph nettoya tout le sperme et me demanda si j'allais mieux. Je ne pus que le remercier.

Le lendemain, nouveau jour, nettoyage comme hier mais le fait de penser à la veille, me fit bander très vite. Steph souria mais ne dit rien.
Il nettoya mon zizi tout dur puis les couilles et l'anus. C'est alors qu'il approcha son visage de mon membre et commenca à lécher du bout de sa langue mon gland.

Qu'est-ce que tu fais Steph ? je lui demanda
Il me répondit juste "Laisses toi faire"
Il était en train de me sucer, évidemment cela faisait du bien, sa bouche chaude et humide, son entrain, il était de toute évidence très doué.
Par contre me faire sucer par un mec était limite choquant pour moi mais je me suis laissé faire.
Je ne tarda pas à éjaculer dans la bouche de Steph.


Ca va ? me demanda t'il ?
Oui, je ne sais pas quoi dire, c'est la première fois que je me fais sucer par un gars
Et cela t'embête ?
Ben disons que je ne suis pas gay donc ca me surprend en effet mais j'ai bien aimé
Je ne suis pas gay non plus, j'avais juste envie de tester et comme tu as aimé c'est que je sais y faire

Ca réponse ma déstabilisé toute la journée, il m'a dit qu'il n'était pas homo et pourtant n'avait pas hésité à me faire une gaterie

D'un autre côté pédé ou pas, j'étais dans l'incapacité de me branler donc il était une aide précieuse.

Chaque jour j'avais le droit à mon nettoyage et un petit plus coquin.

Aujourd'hui, je sors de l'hosto, je suis à la fois ravi et un peu triste car je me suis attaché à Steph et à son doigté.
Ne plus le revoir m'attristait énormement, il est venu tout de même me dire au revoir.

Steph, sera t'il possible de se revoir ?
Etonné, il répondit "bien entendu, n'hésites pas à m'appeler"

Et me voici de retour à la maison, ma mère et mon frère m'aidèrent à sortir de la voiture et m'accompagner jusqu'à la chambre.
Une personne viendrait chaque jour me laver, j'étais soulagé car je voyais mal ma mère le faire mais un peu triste aussi en pensant
que ca ne serait pas Steph.
La personne en question était une dame d'une cinquantaine d'années autant dire que je ne risquerai pas de bander avec elle.

Après une semaine, je me décida à appeler Steph pour avoir des nouvelles, il était très content de mon appel et me proposa de passer à la maison. Vu que j'étais seul toute la journée, j'étais très heureux. Je lui précisa de ne pas sonner et d'entrer directement,
ma chambre étant à l'étage.
14h30, voila Steph il avait apporté 2 religieuses au chocolat, nous en avions parlé à l'hôpital, je ne pensais pas qu'il s'en serait
rappelé.


- Alors comment tu vas me dit-il ?
- Toujours un peu mal partout
- Il faudra du temps avant que tu te remettes complètement. Il te manque quelquechose. Qui vient faire ta toilette chaque jour ?
- C'est une vieille femme, elle n'est pas aussi doue que toi
- Ah ah... nous étions en effet très proche, cela te manque ?
- En fait oui, même si au dèbut j'ètais mal à l'aise que tu me suces, j'y ai pris gout et tu es très doué donc ca me faisait du bien.
- Tu veux que je m'occupe de toi ?
- Oui et non, je voudrais essayer moi aussi si tu le veux bien
 

Il réfléchit un moment puis accepta, il déboutonna son pantalon puis le fit glisser jusqu'au mollet, il portait un calecon moulant
qui mettait en avant son membre à première vue assez gros. il fit glisser son calecon laissant apparaitre une jolie bite
d'une dizaine de centimètres, joliment rasée mais pas complètement.
- Elle est très belle
- Merci
J'étais assis sur le lit, Steph s'approcha de moi, j'avais donc son sexe juste devant mon visage, j'approcha mes lèvres pour
embrasser son pénis, il était chaud. Je léchouilla son bout de gland sortant, ce qui entraina le grossissement du sexe. Le mien aussi par la même occasion.
Il était bien raide et un peu plus gros que moi, je commenca à le sucer et franchement c'était très sympa, j'avais une gaule d'enfer
cela m'excitait énormement.
Après un moment, Steph se recula et se mit à genoux. Il passa sa main sous ma robe de chambre jusqu'à mon penis, en effet, je ne
portais rien en dessous à cause du plâtre à ma jambe droite et surtout mes 2 bras aussi dans le plâtre, cela m'empêche de faire bcp
de choses et m'habiller est quasiment impossible.

La suite prochainement...

Je mettrais la suite si vos commentaires sont positifs et surtout si l'histoire vous plait