Ynubis Pink pour les mecs > Récits érotiques

 
Mon anniversaire on fête mes 18 ans Note obtenue : 11.08/20 pour 249 vote(s)
Mon anniversaire on fête mes 18 ans

Auteur : Histoires érotiques

Type de récits : histoire érotique pour les 18 ans

Thème : un anniversaire sous le signe de la baise

Auteur : Laurent

Mots clés :
- boite gay
- anniversaire
- sexe dur
- jeune mec
- erection
- 18 ans

 

Salut, je m'appelle Laurent et je viens de faire 18 ans. Je n'ai jamais eu de véritables relation gays, à part quelques branles et pelles avec mon pote Fabrice.

Le week end dernier j'ai fait 18 ans, pour fêter cet événement, Fabrice m'invite à faire la fête dans une boite du centre ville. Il me dit de m'habiller avec les vêtements les plus moulants en me précisant que foutu comme je suis, cela va plaire dans cette boîte. A ce moment là, je ne savais pas que nous allions dans une boîte gay, c'est en arrivant devant celle-ci que Fabrice me l'apprit et je lui répondis que cela ne me dérangeait pas.

Il me confia qu'il avait l'habitude de la fréquenter, cela lui permettait de faire des rencontres. En entrant, nous allons nous asseoir sur une banquette en demi cercle. Sur la piste il y a pas mal de couples de mecs et sur les banquettes d'autres couples se roulent des pelles. Je me sens un peu perdu, mais cela ne me dérange nullement. Au bout d'un moment, un mec vient s'assoir à côté de Fabrice, je vois qu'ils se connaissent puisque le mec l'embrasse à pleine bouche tout en lui mettant la main sur le paquet. Je commence à bander, un jeune mec vient me rejoindre, il est mignon et de mon âge. Il porte un tee-shirt violet super moulant qui laisse deviner un buste très musclé et un pantalon en lin, lui aussi hyper moulant et transparent laissant apparaitre un string également violet.

Ce mec à l'air super équipé côté bite et couilles, il me dit qu'il s'appelle Loïc et à 18 ans. Il me dit que j'ai l'air un peu seul, je lui réponds que oui parce que mon pote est occupé avec une de ses connaissances. C'est alors que Loïc me propose si je veux danser avec lui. Nous allons sur la piste, il me passe ses bras derrière le cou et se colle à moi. Je le laisse faire, je bande de plus en plus et lui sa bite est super raide. Au bout d'un petit moment il descend sa main vers ma braguette. Il me palpe la bite, il me dit à l'oreille "J'y gouterai bien volontier", je lui réponds "Qu'à cela ne tienne".

 

Il m'entraine vers un escalier, nous descendons on se retrouve dans un couloir. Il ouvre une porte, nous nous retrouvons dans une cabine avec un divan. Il referme la porte, nous nous mettons sur le canapé, il me roule une pelle et commence à me déssaper. J'en fais de même et nous nous retrouvons à poil. J'admire sa bite, elle est merveilleuse, longue, poilue avec de très belles boules bien pendantes. Il attrape la mienne, approche sa bouche et commence à me lécher le gland tout rouge, il le décalote du bout des lèvres en passant sa langue sur le frein tout en le titillant.

Je mouille énormément, il me malaxe les couilles, puis il en gobe une dans sa bouche. Il joue avec sa langue en la faisant rouler dans sa bouche, c'est hyper excitant. Il me renverse sur le canapé et me dit qu'il veut bouffer mon cul. Il écarte mes fesses et plonge son visage dans mon entre jambe. Il le lèche goulument mon trou qui mouille, je ressens alors des frissons de plaisir que je n'avais jamais ressenti jusqu'à maintenant, certainement le fait que je sois encore puceau. Loïc aussi joue avec son trou tout en se branlant en même temps. Il me demande alors de l'enculer, il se retourne, écarte ses belles fesses musclées et m'offre sa jolie rondelle bien poilue. J'approche mon gland et commence à rentrer mon chibre dans son cul d'un seul coup enfoncant ma bite dans son trou jusqu'aux couilles. Il pousse un cri et me dit oui vas-y, qu'elle est bonne, baise moi, je suis ta chienne.

Enfonce bien, ta bite est bonne, un vrai régal, tringle moi je suis à toi, c'est super ! Je sens bien ta queue, n'arrête pas j'en veux encore, il écarte d'avantage ses fesses, dilate moi bien le fion. Je lui branle en même temps sa grosse bite, son trou est largement ouvert, il me dit oh oui, tu es génial, continue, remplis moi bien le cul. Ta queue me fait jouir comme jamais, vas-y met le paquet, je la sens bien. Je lui dit alors que je vais tout lacher. Il me demande de tout lui décharger dans ses entrailles, ne te retiens pas et envoie tout dans mon cul. Je me vide complètement les couilles, lorsque je retire ma bite, mon foutre sort de son trou et coule le long de ses fesses. Lui jute dans ma main, il la remplie de son nectar. il me dit alors de lui lécher le cul, ce que je fais aussitôt, alors je goutte à mon propre foutre en lui léchant son boule. C'est divin, il y a du foutre partout avec lequel nous nous délectons. Après nous être bien abreuvés, nous nous roulons des pelles afin de méler nos spermes dans nos bouches.

Je suis tellement excité par ma première relation sexuelle homo, que ma bite ne débande pas. Nous repartons dans une nouvelle baise endiablée jusqu'à ce que nous giclons à nouveau. Une fois bien épuisés, nous nous sommes ressapés et nous sommes remontés pour retrouver mon pote et son partenaire qui se sucaient sur la banquette comme beaucoup d'autres mecs. Nous avons quittés la boîte avec nos rencontres nocturnes et nous sommes allés chez Fabrice terminer ce qui restait de la nuit. Nous avons baisés tous les 4, c'était super et nous avons gouté chacun à la bite de l'autre. J'ai même pu connaître le plaisir de ma première sodo. Je vous raconterai la suite de cette soirée d'anniversaire la plus mémorable que j'ai vécu avec énormément de nouvelles expériences. Quel Happy Baiseday !

Jock strap résille

resille

Sucettes coquines

sucettes


Graisse Elbow

graisse elbow