Ynubis Pink pour les mecs > Récits érotiques

 
Rêve érotique ou réalité Note obtenue : 14.56/20 pour 74 vote(s)
Rêve érotique ou réalité

Auteur : Histoires érotiques

Type de récits : histoire coquine entre 2 potes

Thème : rêve ou expérience sexuelle gay

Auteur : Thibault

Mots clé
- fellation
- envie
- découverte
- désir
- plaisir
- rêve

 

 

Eté 2012, Marc mon meilleur ami et moi, Thibault, tous les deux 17 ans profitons d'une soirée entre potes sans mes parents.
Je connais Marc depuis le CP, nous sommes très proches, c'est un peu comme mon frère.

L'histoire que je vais vous compter s'est passée une nuit ou il dormait dans ma chambre, j'ai un grand lit donc lorsqu'il venait
à la maison, nous partagions ce grand king-size. Sexuellement parlant je suis vierge avec les filles et les garcons, je ne sais pas vraiment si je suis gay ou hétéro, je pense qu'avec de l'expérience et du temps je saurais choisir ma route.

Tout débute avec une soirée bien arrosée, très très bien arrosée, nous avions picolé jusque très tard dans la nuit. Nous étions 5 potes et la fête avait été intense, pas mal de whisky/coca et autres mélanges. Autant dire que vers 3 heures du mat, je n'étais plus très net. Marc est monté difficilement se coucher, moi j'en profita pour aller aux toilettes et je partis aussi me coucher.

Arrivé dans ma chambre, Marc était affalé sur le lit tout habillé, au lieu de le pousser je commenca à le déshabiller, pantalon, chaussettes, tee-shirt. Il était vraiment mignon, ronflant comme un bébé, je ne pus m'empêcher de regarder la bosse dans son slip, il devait être un peu excité le coquin.
Vu qu'il dormait je toucha du bout des doigts les jolies formes modelées par le tissu de son sous-vêtement. Sa bite n'était pas complètement dure mais toute chaude. Je ne sais pas ce qu'il m'a pris mais je baissa son slip pour réveler une belle grosse queue en semi-érection. Je resta admiratif devant cette beauté, je n'avais jamais vu sa bite aussi grosse dans le passé.
J'avais déjà pu apercevoir son pénis sous les douches du lycée mais dans un état flaccide mais là j'avais devant les yeux un beau morceau excité et surtout à quelques centimètres de moi.

J'étais à la fois gêné et émerveillé, jaloux car sa verge était de toute évidence plus grosse que la mienne. Ces couilles étaient poilues et bougeaient d'elles-mêmes. Son sexe augmentait en volume par petite saccade, il était en train de bander. Savait-il que je le regardais ? Je le poussa et recouvra son corps avec le drap. Cette expérience me pertuba un peu, il faut le reconnaitre, je pris donc un somnifère pour bien dormir. Je me déshabilla et hop au lit.

Apres quelques heures (sans doute), je fis des rêves très érotiques, j'imagina Marc à côté de moi, me caresser le torse, puis glisser sous les draps jusqu'à mes pieds puis remonter en me caressant les jambes poilues, en m'embrassant le haut des cuisses puis le nombril et enfin la verge au travers de mon calecon. Glissant ses mains dessous, il me caressait les testicules puis mon sexe. Il fit glisser mon calecon puis le jeta dans la chambre sur le fauteuil près de la télé. J'étais nu, lui aussi mais je dormais, j'étais comme dans un état second, je pouvais ressentir son désir mais ne pouvais intéragir avec l'action.
Marc continuait à me caresser et m'embrasser certaines parties de mon corps, enfin il se mit à lécher mon gland, la sensation était intense, l'effet fut radical, je bandais comme un taureau, mon pote m'astiquait la bite avec douceur, titillait le frein avec sa langue, jouait sur toute la longueur du sexe. C'était délicieux...

En moi, je sentais la pression montée comme lorsque je me branlais dans la salle de bains. Marc approcha son sexe de ma bouche, je pouvais sentir ce parfum chaud et particulier, ce n'était pas désagréable. J'ouvris la bouche, il fit entrain son pénis bien raide puis commenca un va-et-vient. Il revint au niveau de mon appendice flamboyant et dur, branla nos deux sexes ensemble, après quelques secondes, je sentis le sperme chaud couler sur mon ventre, c'était magique. Un rêve des plus oniriques, Marc léchait le sperme au niveau de mon nombril, il se masturbait en même temps puis éjacula sur moi...

7h00, le réveil sonna, j'ouvris les yeux doucement, une nuit mouvementée remplie de fantaisie et de rêves coquins. Marc dormait toujours, je me leva et je fus surpris d'être nu, je chercha mon calecon qui était sur le fauteuil à 3 mètres du lit. Ce rêve pouvait-il ne pas en être un ? ou étais-je trop bourré hier pour mettre totallement déshabillé avant de me coucher ?
Intrigué je regarda sur les draps s'il n'y avait pas de tâches de sperme et à ma grande suprise de nombreuses tâches séchées éparpillées.

Si j'ai éjaculé comme dans mon rêve, est-ce que Marc a joué un rôle ?

Je patienta jusqu'au réveil de mon pote, qui me demanda pourquoi il était à poil. Je lui répondis qu'il était tellement bourré hier qu'il a due se désapper entièrement avant de se mettre au lit.De quoi te souviens-tu ?

Il me répondit qu'il ne se rappellait que de son dernier verre...